Skip to main content

Ce que la plupart des écoles n’enseignent pas

matrixNous sommes entourés par les machines. C’est en partie grâce à elles que vous lisez ces lignes, que ce soit sur votre ordinateur, tablette ou smartphone. Vous savez que derrière ces lignes se trouve un code qui permet d’afficher ce que vous voyez. Seriez-vous capable d’en dire plus sur ce code ? Sentez-vous le besoin d’en savoir plus ? Faut-il vraiment entrer dans la matrice et essayer de tout comprendre ?

Tout le monde doit-il apprendre à coder ?

Le code est devenu récemment une sorte de mode, notamment avec les succès incroyables d’entrepreneurs du web. Les personnes qui savent coder sont de plus en plus vues comme des magiciens ayant un pouvoir immense et ce pouvoir peut effectivement nous motiver à en savoir davantage. A ce titre, je vous laisse apprécier la vidéo (très « américaine ») de code.org :

Avant de se lancer dans l’aventure, il faut savoir ce qu’on entend par « code ». Le code est le langage des machines, c’est une suite d’instructions qui leur permet d’effectuer des actions, par exemple : sauvegarder des données lorsque vous cliquez sur un bouton.

Le code est l’école de la logique, de la rigueur, de la patience et de la détermination. Un de ses aspects intéressants est qu’il permet d’apprendre à décomposer un problème en sous-problèmes afin de parvenir à un résultat (le « diviser pour régner » de l’informatique). D’où l’intérêt de l’enseigner !

Certaines personnes n’ont cependant aucune affinité avec les machines qui les entourent : elles s’en servent parce qu’elles ne peuvent pas faire autrement mais elles ont à « subir » leur logique. Et pourtant, connaître les bases du fonctionnement interne des machines permet souvent de débloquer bien des situations.

Tout le monde ne doit pas nécessairement apprendre à coder. Ce qui nous semble important, c’est d’avoir une compréhension de la logique des machines et de rester au courant des évolutions du monde numérique.

Tout le monde doit pouvoir agir dans le monde numérique.

Il est aujourd’hui indispensable de savoir surfer sur internet mais on peut aller tellement plus loin : faire un blog pour promouvoir son expertise, programmer en langage VBA pour utiliser Excel plus efficacement, coder une application pour répondre à un besoin spécifique. Il est possible de distinguer 3 façons d’agir dans le monde numérique  :

  1. Débuter : s’initier et connaître les grands principes, s’amuser à coder des petits jeux, à changer le design d’une page, etc. Un exemple pour débuter le code : le « Coding Goûter ».
  2. Evoluer : pourquoi ne pas évoluer… en essayant de coder des fonctionnalités qui répondent à vos besoins professionnels ou  personnels. Et voyez où cela vous mène.
  3. Devenir pro : en faire son métier. Comme expliqué dans la vidéo de code.org, les informaticiens ont des conditions de travail très enviables… et beaucoup d’entreprises recherchent ces compétences. Alors si on a pris goût au code, pourquoi ne pas en faire son métier ?

Peu importe la façon dont vous agissez dans le monde numérique, ce monde ne doit pas être vu comme une fin en soi mais bien comme un moyen, un outil à notre disposition. En utilisant cet outil selon votre niveau, vous serez surpris par vos capacités et les idées que vous allez générer.

Une culture numérique à partager.

Le monde numérique permet un formidable partage d’information. Il est essentiel que nous ayons tous accès à cette information et surtout que nous ayons le recul et les outils pour y faire le tri.

Au final, c’est bien une culture numérique que nous partageons, elle n’a plus de frontières ni géographiques, ni temporelles.  Parce qu’elles savent « décoder » le monde numérique, les personnes qui y sont initiées détiennent les clés de cette culture numérique et peuvent entrevoir toute sa richesse mais aussi tout son potentiel.

François B.

François B.

Mon métier de consultant auto et aéro m'a enseigné l'importance de la pédagogie et de la communication en entreprise. Cela m'a naturellement amené à devenir formateur. Après 5 ans de formations diverses et variées, je souhaite prendre du recul et partager mon expérience afin de continuer à l'enrichir.

2 réponses à “Ce que la plupart des écoles n’enseignent pas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *