Skip to main content

4 Pistes Pour Réussir son Nouveau Poste

first90daysC’est la rentrée et pour certains cela veut dire aussi un changement de poste ou d’entreprise. Les premières semaines et les premiers mois seront décisifs pour vérifier si le match est bon et l’intégration réussie. Cette période peut être délicate des deux côtés. Pour les salariés, elle demande des efforts afin de s’adapter à un nouveau contexte et un nouveau rôle (même s’il s’agit de la mobilité interne). Qui dit adaptation, dit apprentissage. Plus notre courbe d’apprentissage est rapide, plus tôt on attendra le seuil de rentabilité. Pour l’entreprise, il s’agit d’une période délicate, car le recrutement coûte cher et les entreprises font des efforts considérables pour attirer de nouveaux « talents ». Encore faut – il les garder ! Les statistiques ne sont pas encourageantes. Aux États-Unis, 1 salarié sur 3 quitte son poste au bout d’un an et 22 %  de la rotation (turnover) se passe dans les 6 premières semaines. En France, vu la crise et le taux de chômage, les statistiques dépendent beaucoup du secteur d’activité. Certaines entreprises ont des programmes formels d’intégration des nouveaux salariés (onboarding programs) qui peuvent fortement influencer l’engagement des « newbies ». Cependant, il vaut mieux prendre les choses en main et mettre toutes les chances de son côté. Finalement, c’est la performance individuelle qui sera évaluée et les premières impressions comptent deux fois !

Dans son livre « The First 90 days », l’auteur Michael Watkins donne des conseils pour réussir sa prise de nouveau poste et marquer des points dans les 90 premiers jours.

Michael Watkins explique que l’échec de la transition arrive parce que les nouveaux leaders (et salariés) comprennent mal les exigences essentielles de la situation ou manquent de savoir-faire et de flexibilité pour s’y adapter.

Il faut se bien préparer pour ce nouveau rôle et cela passe par un détachement du passé (et des succès du passé !) et l’acceptation des exigences de la nouvelle situation. Afin de surmonter les difficultés et réussir sa transition, voici les 4 piliers à construire dans ce nouveau poste :

1/Apprendre les bases du business.

Cela veut dire apprendre sur l’entreprise dans sa totalité et ne pas seulement votre partie spécifique du business. Renseignez-vous sur la marque et les produits que vous allez supporter, le modèle d’opération que vous allez utiliser, le système de planification et d’évaluation qui sera appliqué, etc.

Check-list :

  • Le plus tôt possible, trouvez des informations publiquement disponibles concernant des produits, des services, des finances, et des marques.
  • Identifier des sources additionnelles d’information telles que des sites web et des rapports d’analyse.
  • Si possible, planifiez un tour d’entreprise avant la date formelle de début.

2/Créer des liens avec les parties prenantes.

Cela veut dire identifier des acteurs clés et construire des relations de travail constructives. Les gens n’investissent pas suffisamment de temps dans les relations latérales : les collègues de même niveau qui ne travaillent pas forcément dans la même structure / service. Vous ne voulez pas rencontrer vos voisins pour la première fois au milieu de la nuit quand votre maison est en feu… 

  • Demander à votre boss d’identifier et vous présenter les personnes clés que vous devrez rencontrer très tôt.
  • Si possible, rencontrez quelques acteurs avant la date formelle de début.
  • Prenez en charge votre calendrier et planifiez une réunion avec les acteurs clés.
  • Prenez soin à vous focaliser sur les relations latérales (les collègues de même niveau) et pas seulement verticales (vos bosses et les subordonnés).

3/Aligner les attentes.

Assurez-vous de vérifier et revérifier les attentes une fois que vous êtes formellement dans l’organisation.  Car la compréhension que vous avez développée avant de rejoindre l’entreprise (concernant les responsabilités, les supports et les ressources) peut s’avérer incorrecte une fois à l’intérieur. Le recrutement est comme une romance alors que l’emploi est comme un mariage. 

  • Comprenez le planning et le management de la performance.
  • Même si vous êtes sûr que vous comprenez ce que vous devez faire, planifiez la conversation avec votre boss concernant les attentes dans la première semaine.
  • Ayez une conversation explicite concernant les styles de travail avec votre boss le plus tôt possible.

4/S’adapter culturellement.

Afin de vous adapter avec succès, vous devez comprendre quelle est la culture globale et comment elle se manifeste dans le service que vous rejoignez. Si cela peut vous aider : imaginez-vous comme un anthropologue envoyé pour étudier une civilisation récemment découverte.

  • Pendant le processus de recrutement, posez des questions concernant la culture de l’entreprise.
  • Planifiez une réunion avec votre boss et la RH afin de discuter de la culture de travail, et reparlez avec eux régulièrement.
  • Identifiez les personnes dans l’entreprise qui peuvent vous aider en tant qu’interprètes culturels.
  • Au bout de 30 jours, faites une réunion informelle 360° pour vérifier avec votre boss et les collègues comment l’adaptation se passe.

Voilà quelques pistes intéressantes à creuser, pour beaucoup plus de conseils lisez ce super livre : The Fist 90 Days: Proven Strategies for Getting Up to Speed Faster and Smarter.

Ivana

Ivana

Après différentes expériences dans l'enseignement, la recherche scientifique en pédagogie et la formation, je travaille aujourd'hui sur la conception et le développement des projets de formation en ligne et e-learning. Ce blog est un outil d'apprentissage ainsi qu'un moyen de partager et échanger mes expériences avec les autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *